jeune total depuis 14 jours

Publié le par eglise gallicane reims

Jeune total depuis 14 jours .

 

En effet depuis huit jours j’ai pris la décision de ne plus m’alimenter, cette décision a été prise suite à une préparation de Six mois réduisant mon alimentation devant aboutir au jeûne total cette préparation m’a fait perdre dix kilos. Mais Vendredi 30 aout au soir j’ai pris mon dernier repas et suis entré dans l’ascèse par la prière et la méditation sur les grands jeûneurs et comment suivre leurs traces. Ce jeûne devrait durer jusqu’à la fin de ce mois, je n’en suis pas à mon coup d’essai car j’ai jeûné pas mal de fois le plus important a duré trente sept jours , dont 5 jours de jeûne hydrique (sans boire), bien-sur j’étais à ce moment en état de veille. J’ai annoncé dans mon homélie du dimanche premier septembre que j’allais faire cela pour mon église, pour mes fidèles et ceux qui soutiennent l’église gallicane de Reims dont je suis le fondateur.

 

 

A quoi sert le jeûne :

 

Depuis longtemps le jeûne est le moyen de prière le plus performant, souvent des prêtres vous proposent de dire des intentions ou des neuvaines même des dégagements tout cela est bien, mais très insuffisant a quoi bon dire des chapelets, faire des prières d’intention bruler des veilleuses pour les autres si le prêtre ne paie pas de sa personne, ne s’engage pas à fond un véritable don de soi, c’est pourquoi depuis 30 ans j’ai choisi le jeûne biblique ne mangeant aucune viande ou produit carné comme dans la règle de saint Bernard que les moines respectent, qui était par exemple celle de sainte Thérèse de Lisieux ; pendant 10 ans j’ai suivi la régle de saint Benoit le végétalisme total, et bien-sur le jeûne que je n’hésite pas à utiliser pour valoriser ma prière. Le curé d’Ars Jean-Marie Vianney disait à son évêque « le démon se moque de la discipline et autre instrument de pénitence ; du moins s’il ne s’en moque pas il en fait peu de cas et traite doucement ceux qui en font usage. Mais ce qui le met en déroute, c’est la privation du boire et du manger et le dormir. Il n’y a rien que le démon redoute comme cela et qui soit par conséquent plus agréable à Dieu. Oh ! Combien je l’ai éprouvé !...Oh que de grâces le Seigneur m’accordait alors ! J’obtenais tout ce que je voulais pour moi et pour les autres. Donc si le curé d’Ars parle comme cela du jeûne personne ne pourra contredire mon action et prétendre être modelé par lui, non, pour cela il faut entrer dans l’ascèse et sa rigueur ce que modestement je tente de faire

 

Déroulement du jeûne pendant 30 jours :

 

Depuis le 30 aout je ne prends aucune nourriture, seules l’eau et la sainte hostie m’accompagneront tout ce temps. Je vous tiendrais au courant du déroulement tout ce mois, je produirais des articles sur ce sujet .

 

Pour ceux qui le désirent :

 

Il est possible durant ce mois de me demander des prières et des intentions. Si vous désirez vous pourrez me voir à la chapelle de Reims 5 rue Vernouillet ou tous les jours je reçois et prie avec vous et prie aussi pour ceux qui me le demandent, car c’est uniquement dans la chapelle saint Antoine de Padoue et Sainte Rita de l’Eglise gallicane tradition de Reims, que vous pourrez rencontrer un évêque qui jeûne pour vous.

 

Qu’est-ce qui me motive :

 

Je vois trop de prêtres voir d’évêques se prenant en photo faisant bombance, ou montrant ce qu’ils mangent, comment peuvent-ils en état de digestion obtenir des grâces. Je dis non aux intentions inutiles, non aux belles paroles aux neuvaines n’aboutissant à rien ; ce que je veux c’est un retour au vrai mysticisme et non aux mensonges internet.

 

Si vous voulez me joindre vous pouvez m’appeler au 03 23 25 92 34 ou vous rendre à notre chapelle la seule en Champagne-Ardenne bien-sur notre église compte quelques petits oratoires en France, mais c’est à la primatiale que chaque dimanche la messe est dite et que chaque jour nous aidons ceux qui le demandent.

 

N.B. il existe plusieurs façons de jeûner, mais le seul véritable jeûne c’est celui ou l’on n’absorbe aucune nourriture solide.

 

Mes protections :

 

Je me suis rendu aux hauts buttés dans les Ardennes pour obtenir l’aide de Saint Antoine de Padoue et également à Vendeville pour demander celle de sainte Rita.